Règlement Intérieur 2014

Article 1 – Membres

L’association comprend des membres actifs (réguliers ou occasionnels).
Les membres actifs de l’association quels qu’ils soient peuvent pratiquer l’activité Airsoft et peuvent participer à tous les projets de l’association sauf mention extraordinaire.
Chaque membre actif a un droit de vote pour élire les Membres du Bureau et représente une voix quel que soit son statut.
En cas d’égalité lors d’un vote, la voix du président est prépondérante.
Les membres peuvent proposer des projets et les mener à bien avec l’accord préalable du Bureau.

Article 2 – Adhésion – Cotisation

Pour être adhérent, un bulletin d’adhésion doit être rempli et la cotisation doit être acquittée.
Le montant de la cotisation est établi en fonction du type d’adhésion : régulier ou occasionnel.
Les cotisations sont dues pour une année courant du 1er janvier au 31 décembre de l’année, même si l’adhésion intervient en cours d’année.
Chaque adhérent s’engage à respecter les statuts, le règlement intérieur de l’association et le code de conduite, inhérent à la pratique de cette activité, dont une copie est disponible sur le site de l’association.

Pour adhérer :

. Les membres réguliers :

Ils doivent satisfaire aux exigences décrites dans les statuts.
Le droit d’adhésion dont ils doivent s’acquitter est de 30 euros (année 2013).
Un membre régulier peut accéder librement aux parties.

. Les membres occasionnels :

Ils doivent satisfaire aux exigences décrites dans les statuts.
Le droit d’adhésion dont ils doivent s’acquitter est de 5 euros par partie sans location de matériel ou de 25 euros pour une partie avec location d’un lanceur et la fourniture de billes.
Les tarifs de cotisation et de location sont fixés par une assemblée générale.

Article 3 – Responsabilité civile Association

 » SPAS 44  » souscrit un contrat d’assurance couvrant sa responsabilité civile et les dommages liés à l’activité associative.
L’assurance de l’association ne couvre pas les dommages corporels ni les dommages incorporels de ses membres adhérents et associés.

Article 4 – Responsabilité civile membres

Chaque participant aux activités de l’association, qu’il soit membre régulier ou occasionnel, doit disposer d’une responsabilité civile personnelle, généralement incluse dans le contrat multirisque habitation, pour couvrir les dommages provoqués par un non-respect des règles et usages de l’activité Airsoft ou par un acte grave, voire délibéré.
Il pourra souscrire auprès de son assureur, à titre personnel, un contrat individuel accident s’il souhaite couvrir ses propres dommages.

Article 5 – Activités sportives

La pratique de l’activité Airsoft ne pourra se faire qu’en étant membre actif de l’association  » SPAS 44  » et à jour des cotisations.
Pour promouvoir son activité, l’association pourra inviter des associations extérieures à participer à ses activités.

Les activités sportives seront pratiquées sur les terrains mis à la disposition de l’association avec au moins un membre du bureau, et selon le planning proposé par ce dernier.
Tous les adhérents devront respecter le code de conduite régissant le bon déroulement des parties.

Article 6 – Radiation des adhérents – Démission

La radiation peut être prononcée pour :

- non paiement de la cotisation
- infraction aux statuts, au présent règlement ou au code de conduite après délibération du bureau
- tout adhérent peut démissionner quand il le désire. Les démissions ne peuvent donner lieu à un remboursement de tout ou partie de la cotisation.

Article 7 – Approbation et modification du règlement intérieur

Le règlement est établi et modifié par l’assemblée générale annuelle.
Le règlement intérieur a la même force obligatoire pour les membres que les statuts.
Ce règlement intérieur doit être porté à la connaissance de tous les membres adhérents de l’association.

Article 8 – Upgrade et modification des lanceurs

L’upgrade désigne toute modification apportée à un lanceur par rapport à sa configuration légale d’origine.  » SPAS 44  » distingue quatre formes d’upgrade :

Upgrade de puissance :

Ce type d’amélioration vise à augmenter la puissance de réplique et par conséquent sa portée maximale. Il peut provenir d’une modification du ressort. On peut aussi obtenir de meilleures performances avec un canon plus long ou disposant d’un diamètre inférieur ou bien avec kit de cylindre.

Upgrade de cadence :

L’upgrade de la cadence d’un lanceur est l’optimisation de la cadence de tir de réplique. Elle provient de la mise en place de pignons différents, du changement de la gearbox, d’une augmentation du voltage de la batterie ou du changement du moteur.

Upgrade de précision :

Les modifications de ce type ont pour objectif d’optimiser la trajectoire de la bille afin de la rendre moins aléatoire sur une plus grande partie de sa portée. Ce type de modification ne modifie pas la portée de la bille. Elles sont obtenues par la modification du hop up ou par le choix de billes plus adaptées.

Upgrade de robustesse :

Les modifications de ce type ont pour objectif de rendre un AEG plus solide et moins sensible à l’usure. Ce type de modification ne change pas les performances du lanceur. Elles sont obtenues en installant une gearbox renforcée, des bushing métal, un kit métal, une tête de piston, un corps de piston ou des pignons renforcés.

Il existe par ailleurs de multiples accessoires qui peuvent être ajoutés au lanceur et modifier de la sorte sa configuration initiale.  » SPAS 44  » distingue également deux sortes d’accessoires :

Accessoires de confort :

Les accessoires de confort sont les éléments extérieurs ajoutés au lanceur. Il s’agit du chargeur haute/moyenne/réelle capacité, des sangles, des lunettes de visées, des viseurs lasers et d’une batterie disposant d’un ampérage plus important mais d’un voltage identique.

Accessoires esthétiques:

Il s’agit de tout ce qui a attrait à la modification esthétique de la réplique sans changer en quoi que ce soit ses performances. Parmi ces accessoires, on peut trouver les silencieux, les traceurs, les lance-grenades (que ce soit une grenade ou un tube qui tire 3 billes ou plus), etc.…

Afin d’éviter des blessures lors des parties, de ne pas susciter de  » course à l’armement « , pour que les joueurs qui n’ont pas des fortunes à dépenser puissent quand même prendre du plaisir à jouer contre les autres moins regardant, pour éviter le développement d’un « certain état d’esprit » qui rimerait davantage avec course à la performance qu’avec la franche camaraderie et le fair-play qui nous caractérisent jusqu’alors, afin de rester en conformité avec la loi,  » SPAS 44  » a choisi de retreindre toute forme d’upgrade entraînant des modifications sur les performances des lanceurs.

C’est pourquoi  » SPAS 44  » autorise ces modifications sur les lanceurs :

- augmentation de la puissance dans les limites fixées ci-dessous.
- les modifications de robustesse.
- l’ajout d’accessoires (de confort ou esthétiques).
- le changement du hop up/canon

Les puissances autorisées sont (mesures prises avec des billes 0.20gr):

- 350 fps, 1.14 Joules soit 106 m/s pour les AEG en Full Auto (rafales courtes favorisées) et Burst, AEP, GBB et réplique longue à pompe.

- 400 fps, 1.56 Joules soit 124 m/s pour les AEG neutralisés mécaniquement/électroniquement en Semi Auto et GBBR

- 450 fps, 1.88 Joules soit 137 m/s pour les Bolt (Gaz, Springs).

L’upgrade (modification des répliques) est autorisé mais la puissance de projection doit obligatoirement rester dans les limites énoncées ci-dessus selon la catégorie.

Seules les répliques lançants des billes en plastique de 6 à 8 mm sont autorisées.

Les répliques utilisant des sparklets de CO2 sont tolérées à condition que les puissances soient en accord avec celles ci-dessus. Pour ces répliques, la mesure sera prise avec une sparklette neuve au moment du passage chrony.

Ces limites sont fixées par plusieurs choses :

- La loi interdit l’utilisation de lanceurs ayant une puissance supérieure à 2 joules. La plupart des lunettes de protection sont au minimum a la norme EN166 les lunettes ne satisfaisant pas a cette norme minimale seront refusées.
- Assurer la pérennité des matériels et du plaisir de jouer de tous les membres lors des parties.

La distance de tir minimale est fixée a 5m dans les parties organisées par le SPAS 44. En dessous de cette distance, les personnes peuvent sortir vocalement une personne (« Freeze », « Pan t’es out », …).

L’utilisation d’un lanceur ne présentant pas les limites fixées, entraînera des sanctions après décision du Conseil d’Administration, pouvant aller jusqu’à une exclusion définitive.
De plus l’équipe se réserve le droit de contrôler la puissance de chaque lanceur à n’importe quel moment au moyen d’un appareil.

Il est rappelé que lors de toutes parties extérieures, un règlement fixant les limites de puissances est mis à disposition.
Si un membre venait à se présenté à cette partie avec un lanceur ne correspondant pas à ces limites,  » SPAS 44  » décline toutes responsabilités vis à vis de ce membre.

Article 9 – Création de lanceurs.

Il est formellement interdit d’utiliser des lanceurs de fabrication maison lors de parties et ce dans un but de sécurité évidente.

Il est par contre possible de participer avec un lanceur, modifié d’après une base existante d’un fabricant et jusqu’aux limites fixées par l’article 8.

Article 10 – Utilisation de moyens de simulation.

Pour des raisons de sécurité, l’utilisation de pétards, de mines à propulsions mécaniques ou à gaz, les grenades Airsoft commercialisées ou artisanales ainsi que les fumigènes achetés dans le commerce, sont tolérés seulement après validation du dispositif par le Bureau.

Article 11 – Fair-play

L’Airsoft est basé sur le fair-play et sur un bon état d’esprit de la part des joueurs. Ainsi chaque joueur s’engage lorsqu’il participe à une partie à annoncer distinctement qu’il a été touché par une bille (les ricochets ne comptent pas) auprès de ses adversaires en criant « OUT » (sorti). Après s’être signalé vocalement, il doit sortir du terrain au plus vite en signifiant aux autres joueurs son élimination (via la réplique maintenue en l’air) sans évoquer la position des joueurs adverses aux personnes de son équipe.

Quand cela est possible, il est préférable de viser le torse ou les jambes plus tôt que le visage ou les mains.

Il est formellement interdit aux joueurs de tirer à moins de 5m de distance. On utilisera dans ce cas une interjection claire pour préciser aux joueur son élimination (« Freeze » ou « tu es Out »). Les « humiliators » (réplique de moins de 250 fps) et couteaux factices en plastique sont tolérés en dessous de cette distance.

Seuls les tirs ayant une cible directe sont autorisés. Les tirs suivants sont interdits :

- à l’aveugle (tir sans vision derrière un obstacle)
- à la « libanaise » (tir lorsque les yeux sont loin des organes de visée, tir avec la réplique par-dessus la tête par exemple)

Article 12 – Respect des lieux

il est demandé à chaque joueur de ne pas endommager le terrain sur lequel il pratique l’Airsoft et de respecter son environnement.

Les terrains d’Airsoft ne sont pas des décharges. Des sacs poubelles sont mis à la disposition des joueurs. Chaque joueur est responsable de ses détritus et devra utiliser les poubelles mises à disposition sous peine de sanctions.

Article 13 – Comportement et attitude

compte tenu des conditions d’exercice de notre activité, le port des tenues camouflages ou de type militaire est toléré. Chaque membre est responsable et se doit de respecter les articles du Code pénal à ce sujet.

Nous demandons à tous les joueurs de veiller à ne pas créer de confusions dans l’esprit des tiers. Ainsi par respect des lois en vigueur, les joueurs sont priés de ne compléter leurs tenues qu’une fois arrivés sur l’aire de jeu et de transporter leur matériel en toute discrétion.

Nous encourageons à communiquer sur la nature des activités auprès des tierces personnes présentent aux alentours du terrain et ce pour éviter toute confusion.

Chaque joueur s’engage à ne pas organiser ou à participer à des parties sauvages dans des lieux non autorisés et/ou en compagnie de personnes litigieuses (mineurs, extrémistes, …).

Des partenariats avec les associations du Soft Ouest et l’ASF44 permettent aux membres SPAS 44 d’aller jouer sur des parties organisées par ces associations tout en étant couvert par l’assurance.

Article 14 – Législation

Décret 99-240 du 24 mars 1999 relatif aux conditions de
commercialisation de certains objets ayant l’apparence d’une réplique.

Ordonnance 2000-916 du 19 septembre 2000 relative au port de l’uniforme.

Pour plus d’informations, consultez le site www.legifrance.gouv.fr

Article 15 – Organisation des parties

Le Bureau est chargée de planifier et d’organiser les parties d’Airsoft de l’association.

Il fixe :

- le nombre de partie
- le type de partie
- les dates des parties
- le responsable de chaque partie
- le terrain utilisé pour chaque partie
- les horaires de jeu

Le groupe d’organisateurs de partie a en charge de gérer les parties pour lesquelles ils sont désignés “responsable” tant sur le plan matériel que sur le déroulement de la journée.

Les parties sont réparties :
- une partie le samedi en début de mois

- une partie le dimanche en fin de mois

Le total des parties organisées par l’association n’excédera pas 24 parties/an sauf parties exceptionnelles (OP).

Article 16 – Matériels et consommables

Le bureau est chargé de :

-stocker et entretenir le matériel de l’association
-gérer et répartir les stocks de consommables (billes et gaz divers) en fonction des besoins et de l’organisation des parties.